Skip to content. | Skip to navigation

Emergences

Lettre d'information n° 07

Image emergences pour impression
Personal tools
You are here: Home 2009 Lettre d'information n° 07 NEM 2009, carrefour de la recherche en images et réseaux
Document Actions

NEM 2009, carrefour de la recherche en images et réseaux

La deuxième édition du sommet Networked & Electronics Media s'est tenue fin septembre 2009 à Saint Malo. Rencontre avec Jean-Dominique Meunier, directeur exécutif de cette plate-forme technologique européenne.

La deuxième édition du sommet Networked & Electronics Media s'est tenue fin septembre 2009 à Saint Malo. Rencontre avec Jean-Dominique Meunier, directeur exécutif de cette plate-forme technologique européenne.

"Près de 500 participants. Dont 65% venus de l'étranger. 50 papiers scientifiques. Mais aussi 50 démonstrations qui visualisent des innovations dans le domaine de la convergence allant des télécoms au multimedia." Lancé en 2008, ce colloque constitue désormais le rendez-vous annuel du NEM. Regroupement d'industriels et d'organismes de la recherche académique, ce consortium conseille notamment la Commission européenne dans ses choix de financement de projets technologiques dans le domaine multimédia. "Notre horizon, c'est 2020. Nous sommes dans l'arrière-cuisine des technologies de demain. En recherche fondamentale, nous nous appuyons sur des instituts tels que l'Inria (1). Ils nous éclairent sur les verrous à lever dans les 3 à 5 ans et nous aident aussi à identifier les grandes ruptures technologiques à venir dans les 10 ans." Cette concertation permet de "repérer ce sur quoi il faut vraiment travailler. La roadmap s'élabore avec les industriels et avec des organismes de recherche possédant une taille suffisante pour être crédibles, des instituts qui disposent d'une vraie force de frappe et qui développent une approche trans-secteurs. Par exemple, l'évolution des mathématiques a donné naissance à des calculateurs de plus en plus puissants qui, à leur tour, contribuent aujourd'hui au décodage du génome humain. Un des grands enjeux à venir concerne maintenant les neurosciences, avec des implications dans de multiples domaines, dont l'image."

Spécialiste des écrans plasma, directeur des programmes collaboratifs du groupe Thomson, Jean-Dominique Meunier est aussi vice-président d'Images et Réseaux, un pôle de compétitivité à vocation mondiale implanté en Bretagne et Pays de la Loire.  "Ce cluster représente aujourd'hui un laboratoire virtuel de 1 000 ingénieurs et chercheurs, avec plus de 100 projets financés, dont 80 actuellement actifs." Soit au total... "300 millions d'euros d'investissement. Avec des chiffres comme ceux-là, on atteint un ordre de grandeur vraiment significatif."

Le pôle compte 200 adhérents dont 150 PME. La moitié participe à un projet collaboratif. "Le travail de recherche devient de plus en plus complexe. On ne peut pas tout faire tout seul. La collaboration permet d'aller plus loin, plus vite et de partager les risques. Beaucoup de ces PME fonctionnent sur des horizons très immédiats. Le plus difficile pour elles, c'est de mettre un pied dans l'écosystème, au contact des grands groupes et des laboratoires de recherche. Le pôle a permis de les attirer, d'encourager des partenariats d'abord locaux, puis des projets collaboratifs nationaux, avec le FUI (2) et l'ANR (3), et éventuellement, ensuite, au niveau européen. Le fait de mettre les acteurs en relation crée un phénomène d'entraînement."

Un des outils du pôle s'appelle ImaginLab. Cette plate-forme sert aux expérimentations de technologies, "mais l'infrastructure permet aussi aux industriels et aux chercheurs académiques de tester les usages et les services. On observe le consommateur. On prend en compte la perception de l'utilisateur. Cette dimension ‘user-centric’ a parfois été oubliée alors qu'elle est essentielle car elle place l'utilisateur au coeur de la réflexion sur la technologie." Pour mieux appréhender ces aspects, le pôle a aussi créé un forum de prospective baptisé Imagin2015. "Nous y invitons des philosophes, des neurologues, des designers, des artistes, etc... Ces grands témoins apportent leur éclairage sur l'évolution de la société, en parallèle des technologies. Le but est de discerner les signaux faibles annonciateurs des tendances technologiques de demain. Cette démarche nous oblige à sortir de nos horizons. A long terme, c'est générateur d'innovation."

---
Notes :

(1) L'Inria siège au comité de direction du NEM.
(2) Le Fonds Unique Interministériel permet de financer les projets de R&D collaboratifs des pôles de compétitivité.
(3) Agence Nationale de la Recherche.