Skip to content. | Skip to navigation

Emergences

Lettre d'information n° 21

Image emergences pour impression
Personal tools
You are here: Home 2012 Lettre d'information n° 21
Document Actions

Des algorithmes plus robustes et efficaces pour la surveillance de structures - Nouvelle salle de réalité virtuelle à Rennes - Vers un cahier des charges mieux formulé - BlobSeer : un système de stockage pour l'ère exaflopique

  • Des algorithmes plus efficaces pour la surveillance de structures
    Equipe de recherche Inria mariant modèle physique et inférence statistique, I4S développe de nouvelles méthodes pour améliorer la surveillance d'intégrité de structures, c'est-à-dire la détection informatisée des endommagements sur les ponts, les immeubles ou encore les éoliennes. Les chercheurs Laurent Mevel et Michael Döhler expliquent comment cette technologie algorithmique a été transférée vers SVS, une entreprise danoise leader en logiciel d'analyse modale opérationnelle.
  • Nouvelle salle de réalité virtuelle à Rennes
    De par sa grande taille et son niveau d'équipement, Immersia 3 offre aux scientifiques Inria de nouvelles possibilités pour leurs recherches en terme de qualité immersive et d'interaction multimodale. L'endroit accueille aussi des équipes de l'extérieur, comme l'explique Georges Dumont, le responsable de la plate-forme.
  • Vers un cahier des charges mieux formulé
    Le 9 février 2012, à Rennes, des chercheurs Inria conviaient les professionnels du développement logiciel à une rencontre consacrée à l’ingénierie des exigences. L'occasion pour les uns et les autres de mesurer l'importance du cahier des charges dans l'exécution des projets, comme l'explique Benoît Baudry, le scientifique à l'origine de cette initiative.
  • BlobSeer : un système de stockage pour l'ère exaflopique
    La taille des données n'en finit plus de croître. Elle menace l'efficacité des services de cloud computing et des infrastructures de calcul haute performance à usage scientifique. BlobSeer est un système de stockage innovant conçu pour fluidifier les accès massivement parallèles aux données, grâce à des techniques de versioning pour la manipulation concurrente des grands objets binaires qu'on appelle des Blobs. Cette approche suscite l'intérêt de groupes tels que Microsoft, IBM ou SAP, comme l'explique Gabriel Antoniu, chercheur Inria à Rennes.

Show the complete newsletter (useful for printing, presentation mode etc.)