Skip to content. | Skip to navigation

Emergences

Lettre d'information n° 39

Image emergences pour impression
Personal tools
You are here: Home 2015 Lettre d'information n° 39
Document Actions

OpenViBE bientôt médicalement certifiable - Des outils pour organiser le débat - Des robots humanoïdes pour construire les avions - Une ingénierie des langages pour les systèmes cyber-physiques - Une nuée de drones en vol autonome - Améliorer le geste du service au tennis

  • OpenViBE bientôt médicalement certifiable
    Créé au centre Inria Rennes - Bretagne Atlantique vers 2009, OpenViBE est devenu un des principaux logiciels open source dans le domaine des interfaces cerveau-ordinateur (ICO) et des recherches en neurosciences. Startup fondée à l'initiative de l'institut dans le prolongement de ces travaux, Mensia Technologies possède une licence exclusive pour les applications commerciales du logiciel. Elle exploite cette technologie via sa propre gamme d'applications mais aussi par le biais de prestations de services, par exemple pour d'autres fabricants ou pour des praticiens. Mensia et Inria viennent de lancer un laboratoire commun afin de rendre le logiciel médicalement certifiable. Cela facilitera ensuite la certification d'applications médicales basées sur Open-ViBE conçues par des tierces parties.
  • Des outils pour organiser le débat
    Membre de l'équipe de recherche Sumo au centre de recherche Inria Rennes - Bretagne Atlantique, le scientifique Christophe Morvan s'apprête à lancer, avec deux associés, Open Agora, une startup élaborant des logiciels innovants dans le domaine de la prise de décision.
  • Des robots humanoïdes pour construire les avions
    Financé par l'UE, Comanoïd est un projet scientifique visant à concevoir un robot humanoïde qui pourrait déambuler et travailler de façon autonome à l'intérieur des fuselages en construction dans les usines Airbus. Comme l'explique François Chaumette, chercheur Inria, cette machine devrait aussi pouvoir collaborer avec ses collègues humains.
  • Une ingénierie des langages pour les systèmes cyber-physiques
    Souvent désignés par le sigle anglais CPS, les systèmes cyber-physiques associent du logiciel et des éléments empruntés à l'environnement réel. Leurs créateurs viennent de mondes différents. Informaticien, ingénieur ou scientifique, chacun utilise un langage métier qui lui est propre. Membre de l'équipe de recherche DiverSE* au centre Inria Rennes - Bretagne Atlantique, Benoît Combemale étudie des méthodes pour faciliter le dialogue entre ces langages et les doter de niveaux d'abstraction plus élevés afin d'améliorer le raisonnement sur le système.
  • Une nuée de drones en vol autonome
    Amener des drones à se coordonner pour évoluer en escadrille de façon autonome et sans GPS grâce à la vision robotique et la communication locale, tel est le défi que veut relever le scientifique Paolo Robuffo Giordano au centre Inria Rennes - Bretagne Atlantique.
  • Améliorer le geste du service au tennis
    L'analyse des données bio-mécaniques des sportifs de haut niveau peut les aider à améliorer leurs performances mais aussi contribuer à la prévention des traumatismes. Sur le campus de Ker Lann, près de Rennes, les chercheurs de l'équipe MimeTIC débutent une collaboration avec la Fédération française de tennis pour optimiser la technique du service chez les joueurs des Pôles Espoirs.

Show the complete newsletter (useful for printing, presentation mode etc.)