Skip to content. | Skip to navigation

Emergences

Lettre d'information n° 34

Image emergences pour impression
Personal tools
You are here: Home 2015 Lettre d'information n° 34
Document Actions

Un nouvelle façon d'accéder aux applications d'Inria - Une salle d'opération virtuelle pour former les équipes chirurgicales - Vers la vérification statistiques des systèmes de systèmes - Gérer la variabilité dans les lignes de produits logiciels -

  • Une nouvelle façon d'accéder aux applications d'Inria
    Lancée par le centre Inria Rennes - Bretagne Atlantique, A||GO est une plateforme destinée à faciliter l'usage des applications développées par l'institut au niveau national. Comme l'explique l'ingénieur de recherche Sébastien Campion, les scientifiques de multiples domaines, mais aussi les entreprises et les particuliers vont pouvoir ainsi lancer des tâches via une simple interface web.
  • Une salle d'opération virtuelle pour former les équipes chirurgicales
    La formation chirurgicale pourrait grandement bénéficier des systèmes de réalité virtuelle. Problème : pour concevoir des simulateurs dans ce domaine, il faut des méthodes innovantes permettant non seulement de modéliser les procédures mais aussi la connaissance médicale et les multiples composantes de l'expertise du médecin. Trois équipes de recherches rennaises et le CHU s'associent dans le projet S3PM pour lever ces verrous technologiques.
  • Vers la vérification statistique des systèmes de systèmes
    Nouvelle équipe dirigée par Axel Legay au centre Inria Rennes - Bretagne Atlantique, Estasys débute une action exploratoire pour étendre la portée des techniques de Model Checking en y injectant de l'analyse statistique. Son objectif : parvenir à vérifier le comportement de systèmes hétérogènes à l'exécution. Dans ses cartons : Plasma Lab, un prototype qui peut aider les bureaux d'études à concevoir facilement leur premier vérifieur statistique.
  • Gérer la variabilité dans les lignes de produits logiciels
    Utilisé par l'industrie depuis des décennies, le concept de lignes de produits s'invite désormais dans le secteur du logiciel. Les éditeurs voudraient décliner leurs programmes en une kyrielle de variantes pour répondre spécifiquement à certaines exigences clients et pour se positionner sur un plus grand nombre de segments de marché. Mais gérer ainsi des milliers d'options n'est pas une mince affaire. Dans ce contexte, les vertus de l'ingénierie de modèle démontrent toute leur pertinence, comme l'explique le chercheur Mathieu Acher*.

Show the complete newsletter (useful for printing, presentation mode etc.)