Skip to content. | Skip to navigation

Emergences

Lettre d'information n° 42

Image emergences pour impression
Personal tools
You are here: Home 2016 Lettre d'information n° 42
Document Actions

OT et Inria partenaires pour contrer les cyber attaques mobiles - Des services innovants pour la LED connectée - Re-dessiner le cloud - Un solveur de contraintes en Java - Composer une meilleure palette d'outils pour la bio-informatique

  • Des services innovants pour la LED connectée
    Elles durent plus longtemps que les néons. Et surtout elles consomment moins. Les diodes électroluminescentes sont l'avenir de l'éclairage. Jeune entreprise près de Rennes, Oya Light conçoit des dalles lumineuses innovantes qu'elle installe dans des immeubles de bureaux, des usines et des lieux publics. Mais elle voit plus loin : la LED va devenir un objet connecté, porter des capteurs, transmettre de l'information, rendre des services. Pour écrire ce nouveau chapitre et renforcer sa R&D, la PME collabore avec Inria.
  • OT et Inria partenaires pour contrer les cyber attaques mobiles
    OT (Oberthur Technologies), l’un des leaders mondiaux des produits, solutions et services logiciels embarqués, débute une collaboration en matière de Recherche & Développement avec le Laboratoire de Haute Sécurité (LHS) créé au centre de recherche Inria Rennes - Bretagne Atlantique dans le cadre du Pôle d'Excellence Cyber (PEC). Un des axes de ce partenariat porte sur les outils de test pour les applications mobiles de paiement. À plus long terme, un autre enjeu se profile : être prêt pour contrer les attaques sécuritaires de demain.
  • Re-dessiner le cloud
    L'essentiel de l'infrastructure cloud dans le monde se compose en réalité de gigantesques centres de données rassemblés en un nombre de lieux étonnamment restreint. Une telle concentration engendre différents risques, en particulier en terme de fiabilité. Qu'un seul de ces sites géants tombe en panne et les conséquences pourraient s'avérer dantesques. Par ailleurs, le transport planétaire des données entre l'utilisateur final et ces plateformes situées aux antipodes consomme beaucoup de ressources. À cela s'ajoutent des problèmes de latence dus à la distance. En association avec Orange et Renater*, Inria étudie un modèle alternatif qui permettrait d'éparpiller la puissance de calcul et de stockage tout le long du réseau IP, en particulier dans les locaux déjà gérés par les fournisseurs d'accès Internet.
  • Un solveur de contraintes en Java
    Librairie Java de modélisation et de résolution de problèmes mathématiques basée sur la programmation par contraintes (PPC), Choco est devenu l'un des outils open source les plus performants dans son domaine. Co-responsable du développement et ingénieur de recherche dans l'équipe Tasc* à Nantes, Charles Prud'homme revient sur les raisons de ce succès et explique l'intérêt que présente un tel solveur pour l'industrie.
  • Composer une meilleure palette d'outils pour la bio-informatique
    Dans le sillage de travaux menés par une équipe de bio-informatique du centre Inria Rennes - Bretagne Atlantique, une nouvelle startup s'apprête à se lancer. Baptisée Engines On, elle proposera des prestations de traitement de données génomiques, en particulier pour le diagnostic en cancérologie. En s'appuyant sur les outils open source les plus innovants de la recherche académique, elle ambitionne d'abaisser le coût de ce type de services pour les hôpitaux.

Show the complete newsletter (useful for printing, presentation mode etc.)