Skip to content. | Skip to navigation

Emergences

Lettre d'information n° 44

Image emergences pour impression
Personal tools
You are here: Home 2016 Lettre d'information n° 44
Document Actions

Nataliya Kosmyna distinguée par la Fondation L'Oréal-Unesco - Générer automatiquement des tests dans DevOps - Un outil d'analyse génomique pour le diagnostic cancer - Des images pour la télévision à point de vue libre - Des images pour la télévision à point de vue libre -

  • Nataliya Kosmyna distinguée par la Fondation L'Oréal-Unesco
    Les Bourses L'Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science récompensent de jeunes chercheuses singulièrement talentueuses. Post-doctorante au centre Inria Rennes – Bretagne Atlantique et spécialiste en Intelligence Artificielle, Nataliya Kosmyna est l'une des lauréates du millésime 2016. Rencontre.
  • Générer automatiquement des tests dans DevOps
    Méthodologie très performante pour le développement logiciel, DevOps est devenu un outil très prisé aux Etats-Unis où il permet aux géants du web d'opérer des mises à jour plus fréquentes. L'Europe n'a pas encore vraiment emboîté le pas. Coordonné par Inria, le consortium Stamp ambitionne d'apporter à cette méthodologie l'élément crucial qui lui manque. A savoir : un générateur automatique de tests qui rendrait l'usage de DevOps moins risqué et donc plus acceptable pour les entreprises européennes. Ce projet vient d'être sélectionné dans le cadre de l'appel d'offres européen H2020 ICT-10-2016 portant sur les technologies logicielles.
  • Un outil d'analyse génomique pour le diagnostic cancer
    Développée par l'équipe de recherche GenScale, au centre Inria Rennes – Bretagne Atlantique, GATB est une boîte à outils pour l'analyse des données issues des séquenceurs génomiques de nouvelle génération. Elle comprend aujourd'hui une douzaine de logiciels spécialisés dans différentes tâches de bio-informatique. Les chercheurs prévoient d'y intégrer une nouvelle application destinée à faciliter le diagnostic pour le traitement des cancers dans les hôpitaux.
  • Des images pour la télévision à point de vue libre
    La télévision du futur offrira au spectateur le choix entre de multiples angles pour suivre l'action selon ses propres préférences. Partout dans le monde, des chercheurs imaginent déjà les algorithmes qui permettront la diffusion de ces flux vidéo. Mais tous se heurtent au même problème : le manque de matière première pour tester. Il n'existe tout simplement pas d'enregistrement offrant réellement une multitude de points de vue simultanés pour des scènes de grande ampleur. En préalable à toute avancée, il faut donc réaliser ce corpus d'images. Et c'est précisément l'objectif d'Atep, une Action de Développement Technologique coordonnée par le chercheur Thomas Maugey au centre Inria Rennes – Bretagne Atlantique.
  • Simuler des systèmes distribués de grande échelle
    Fruit de plus de quinze ans de recherches soutenues par Inria, SimGrid est un outil open source pour la simulation des systèmes distribués. Adopté par de nombreuses communautés scientifiques, il contribue aujourd'hui à l'optimisation des performances dans des contextes très divers. Le prochain défi vise à introduire maintenant SimGrid dans l'industrie. Pour ce faire, Inria va lancer une nouvelle Action de développement technologique (ADT) qui se poursuivra par la création d'un consortium, comme l'explique Martin Quinson, le coordinateur du projet.

Show the complete newsletter (useful for printing, presentation mode etc.)