Skip to content. | Skip to navigation

Emergences

Lettre d'information n° 52

Image emergences pour impression
Personal tools
You are here: Home 2018 Lettre d'information n° 52
Document Actions

Ramener le calcul et le stockage au plus près de l'utilisateur - Un bond dans la chasse aux ransomware - Maîtriser les propriétés non-fonctionnelles des logiciels : énergie, temps, sécurité - Introspection numérique interactive pour les archéologues

  • Ramener le calcul et le stockage au plus près de l'utilisateur
    Nouvelle équipe dirigée par Adrien Lebre à Nantes, Stack s'attelle à redéfinir les infrastructures de l'informatique en nuage. Objectif : relocaliser les centres de données afin de répondre aux nouvelles contraintes de latence des nouveaux usages (réalité augmentée, Internet des objets…) tout en essayant d’en minimiser l’impact énergétique. Pour orchestrer cette transition du cloud vers l'edge computing, académiques et industriels s'appuient sur des projets open-source conséquents, tels que l’éco-système OpenStack supporté par une communauté de plus de 1 500 développeurs réguliers.
  • Un bond dans la chasse aux ransomware
    Au centre Inria Rennes – Bretagne Atlantique, le Laboratoire de haute sécurité (LHS) a mis au point une technique innovante contre les ransomware. Au lieu d'utiliser les bases de signatures à la façon d'un antivirus ou encore de surveiller les comportements suspects dans le système, le nouvel outil s'intéresse uniquement à la modification des données pour y débusquer les tentatives de chiffrement illégitimes. Baptisée DAD (Data Aware Defense) et pas encore commercialisée, cette technologie fait l'objet d'un brevet conjoint Inria et DGA.
  • Maîtriser les propriétés non-fonctionnelles des logiciels : énergie, temps, sécurité
    Consortium européen coordonné par Inria et financé par le programme de l'UE H2020, TeamPlay étudie de nouvelles techniques pour permettre aux développeurs de mieux appréhender l'énergie, le temps d'exécution, la sécurité et d'autres propriétés non-fonctionnelles quand ils conçoivent des logiciels, notamment parallèles. Comme l'explique Olivier Zendra, coordinateur du projet, cette recherche devrait impacter différents secteurs industriels. Les résultats seront évalués à travers des cas d'usages fournis par des industriels de la cybersécurité, de la vision par ordinateur, des drones et des satellites.
  • Introspection numérique interactive pour les archéologues
    Le projet franco-québécois INTROSPECT vise à fournir aux archéologues de nouveaux outils de travail pour aller plus loin dans l'exploitation des images grâce à la réalité virtuelle, la réalité augmentée et l'impression 3D. Des résultats de recherches seront présentés lors du séminaire Archéologie, Images et Numérisation organisé par l'Inrap, Inria et l'Irisa à Rennes les 26 et 27 juin.

Show the complete newsletter (useful for printing, presentation mode etc.)