Skip to content. | Skip to navigation

Emergences

Lettre d'information n° 30

Image emergences pour impression
Personal tools
You are here: Home 2014 Lettre d'information n° 30
Document Actions

Une plate-forme de neuro-imagerie pour la sclérose en plaque - Vers une recommandation personnalisée des contenus web - Des outils de modélisation des systèmes hybrides pour les industriels - L'intelligence artificielle progresse à StarCraft

  • Une plate-forme de neuro-imagerie pour la sclérose en plaque
    Développée par l'équipe de neuro-informatique Visages au Centre Inria de Rennes, Shanoir est une plate-forme open source destinée à une meilleure exploitation des images médicales. Ce serveur héberge désormais les données produites par les hôpitaux associés à l'Observatoire Français de la Sclérose En Plaques (OFSEP) dans le cadre d'un projet de cohorte financé par le programme gouvernemental Investissements d'Avenir.
  • Vers une recommandation personnalisée des contenus web
    Chercheuse au centre Inria de Rennes, Anne-Marie Kermarrec travaille sur un projet de création d'entreprise dans le prolongement d'un projet scientifique soutenu par le Conseil européen de la recherche (ERC). L'objectif est d'aider les éditeurs web à proposer des contenus répondant mieux aux attentes de chaque utilisateur.
  • Des outils de modélisation des systèmes hybrides pour les industriels
    Nouvelle équipe de recherche au centre Inria de Rennes, Hycomes ambitionne de fournir aux grands ensembliers des logiciels pour modéliser et simuler des systèmes physiques complexes où interagissent des phénomènes continus et événementiels. Les résultats de ces travaux seront proposés comme des extensions au langage Modelica.
  • L'intelligence artificielle progresse à StarCraft
    Dès 1997, l'ordinateur Deep Blue battait le champion d'échecs Garry Kasparov. Mais il reste encore du chemin avant que l'intelligence artificielle puisse rivaliser avec un être humain dans un jeu de stratégie en temps réel (RTS) comme StarCraft. Ces dernières années, un tournoi s'est mis en place pour donner aux scientifiques l'occasion d'évaluer les progrès dans le domaine et de comparer leurs IA respectives. Lors de la dernière rencontre en date, la médaille de bronze a été attribuée à AIUR 2.1, une création de Florian Richoux, chercheur de l'équipe projet Tasc* au Lina, à Nantes.

Show the complete newsletter (useful for printing, presentation mode etc.)