Skip to content. | Skip to navigation

Emergences

Lettre d'information n° 29

Image emergences pour impression
Personal tools
You are here: Home 2013 Lettre d'information n° 29 Les outils innovants de l’ingénierie logicielle
Document Actions

Les outils innovants de l’ingénierie logicielle

Inria et la Meito organisent ensemble une journée d'information et de prise de contact à destination des professionnels du génie logiciel du Grand Ouest. À cette occasion, les entreprises pourront découvrir une sélection des dernières technologies innovantes issues des laboratoires de recherche et des sociétés de la filière TIC spécialisée dans le génie logiciel.

Inria et la Meito organisent ensemble une journée d'information et de prise de contact à destination des professionnels du génie logiciel du Grand Ouest. À cette occasion, les entreprises pourront découvrir une sélection des dernières technologies innovantes issues des laboratoires de recherche et des sociétés de la filière TIC spécialisée dans le génie logiciel.

Cloud, architecture distribuée, nomadisme, big data, diagnostic en ligne, développement collaboratif, retro-ingénierie, génération de configurateurs, dynamicité, lignes de produits, manipulation de modèles à grande échelle... Les éditeurs logiciels & sociétés de services informatiques constatent chaque jour un peu plus la complexification des environnements logiciels et leur enchevêtrement dans des systèmes hétérogènes en perpétuelle réinvention. En filigrane : la nécessité d'intégrer une nouvelle génération d'outils fondés sur de puissantes abstractions.

C'est pour aider les entreprises régionales à s'emparer de ces technologies émergentes que se déroule le 23 janvier, à Rennes, une journée d'information organisée dans le cadre des Rencontres Inria - Industrie, explique Laure Aït-Ali, chargée de projets transfert. L'objectif est double. D'une part, faire le point sur une thématique précise, qui correspond à une dynamique porteuse de développement économique pour la région Ouest. D'autre part, permettre un échange approfondi entre les industriels et les chercheurs autour d’une sélection de technologies innovantes issues des équipes-projet Inria.

Pour l'occasion, l'institut s'associe à la Mission pour l'Electronique, l'Informatique et les Télécommunications de l'Ouest. “Une des missions dévoluent à la Meito consiste à accompagner la montée en compétences des entreprises sur notre territoire, explique Yann Dieulangard. Nous sommes à l'écoute des besoins technologiques exprimés par les sociétés. Parallèlement nous assurons la valorisation des savoir-faire portés par des acteurs régionaux, qu'ils soient industriels ou académiques. Nous effectuons un travail de mise en relation pour construire du lien généralement entre des filières différentes. Cette fois-ci, ce sera un peu particulier dans la mesure où il s'agira d'une journée destinée uniquement à la filière TIC.

Quatre maillons clés


L'événement se divisera en deux parties. Dans la matinée, quatre conférences se succéderont lors d'un atelier technique coordonné par la Meito. “Nous nous intéresserons à des maillons clés : conception, test, déploiement et refactoring de code. À chaque fois, nous donnerons à voir des solutions portées par des entreprises régionales très innovantes dans leur domaine : Kereval, entreprise rennaise spécialiste du test, Tocéa, expert du refactoring et de la maintenance opérationnelle. Ce sera aussi l'occasion d'évoquer l'intérêt d'une architecture open source pour la conception de projets industriels à grande échelle avec Intel, dont l'un des centres R&D est situé à Vannes. En toile de fond, c'est évidemment la notion de qualité logicielle qui guidera ces ateliers.

L'après-midi sera consacrée à l'offre technologique d'Inria. “Au niveau national, quatre équipes-projet de recherche travaillent sur l'ingénierie logicielle : RMod et ADAM à Lille, AtlanMod à Nantes et Triskell à Rennes, explique le scientifique Benoît Baudry. C'est la gamme de logiciels issus de ces quatre équipes que les entreprises vont pouvoir découvrir. Nous avons sélectionné une dizaine de prototypes. Dans certains cas, il s'agit d'outils de niche. Parfois, au contraire, ce sont des frameworks dont la portée et les contextes d'utilisation se révèlent beaucoup plus larges. Mais toutes ces technologies partagent un point commun : elles arrivent à un bon niveau de maturité. Ce qui les rend désormais transférables vers les entreprises.”  Filiale de Sodifrance à Nantes, la SSII Mia Software s'appuie sur l'outil MoDisco pour des services de rétro-ingénierie. À Lille, la start-up Synectique exploite des résultats de recherche de l'équipe RMod pour proposer une solution en maintenance logicielle. Par ailleurs, “certaines équipes développent des technologies autour desquelles émerge une communauté de contributeurs à l'extérieur d'Inria. C'est le cas par exemple du framework Kevoree qui génère maintenant beaucoup de contributions sur la plate-forme de social coding GitHub.

Egalement des rendez-vous privés

Dans le cadre de leur veille technologique, les entreprises intéressées par ces solutions vont pouvoir s'informer directement auprès des scientifiques grâces à des rendez-vous privés (1). “Ils vont permettre de rapprocher concrètement ces nouvelles offres technologiques avec les besoins et usages de l’industrie du logiciel, et initier ainsi des actions de collaboration et de transfert technologique,” explique Laure Aït-Ali. “Nous pourrons faire des démonstrations, ajoute Benoît Baudry, mais aussi répondre aux questions, à la fois sur nos prototypes et sur l'expertise que nous sommes susceptibles d'apporter pour faciliter le transfert de ces logiciels innovants.


------
Note :
(1) La journée se déroule au centre Inria Rennes Bretagne-Atlantique, sur le campus scientifique de Beaulieu. Formulaire d'inscription.